Rien de tel que de réussir à vendre ou à acheter un bien à juste prix ! Comme vous devez un peu vous en douter, cette réussite ne résulte pas toujours d’un coup de chance. Divers facteurs sont pris en compte afin d’optimiser les résultats de vente ou d’achat de logement. Le moment est considéré comme un de ces facteurs, car, en effet, il suffit de savoir profiter des meilleures saisons pour conclure une bonne affaire. À quel moment devrez-vous alors envisager la vente ou l’achat d’une maison ? Découvrez tout de suite les informations nécessaires à ce sujet.

Suivre le cours des variations saisonnières

Ceci s’adresse surtout à ceux qui souhaitent acheter une maison. Pour bénéficier d’un prix beaucoup plus avantageux, il vous faut faire l’achat lorsque le flux de maisons en ventes est particulièrement élevé. L’objectif sera donc d’avoir un maximum d’offre de bien et un minimum d’autres acheteurs pour un minimum de concurrence. De ce fait, vous aurez un nombre de choix plus large avec un prix moins élevé, car la concurrence entre les vendeurs sera plus rudes. Selon les études établies, le meilleur moment pour s’acquérir un bien serait en période d’hiver. Le nombre d’acheteurs est moins important et les prix baisseront automatiquement puisque la demande elle aussi va baisser.

Acheter en Hiver, bien plus avantageux que vous ne l’imaginez

immobilier achatNombreux sont les avantages de vouloir devenir propriétaire en hiver. Vous pouvez par exemple profiter d’un taux de prêt plus intéressant au niveau de la banque (cette dernière propose toujours une offre à ne pas rater pendant la saison d’hiver, vous pouvez vous renseigner auprès de diverses banques). Si vous envisagez d’avoir recourt à l’emprunt pour obtenir votre bien, attendez patiemment les saisons froides, vous ne serez pas déçus. En plus, le délai d’obtention de financement auprès d’une banque est généralement plus court pour une demande de crédit réalisée en hiver.
Les meilleures périodes se situent alors entre le mois de septembre et le mois de Janvier. Cependant, les flux peuvent encore varier entre ces limites de temps (pour vous dire que le flux de l’offre et de la demande n’est pas estimable à 100 %, il se peut aussi que les calculs ne soient pas bons !). Autre astuce : acheter après le 1er janvier vous permettra aussi de vous dispenser des taxes foncières pour l’année. Ici, l’intérêt sera axé sur l’acheteur en recherche de bien.

Quel moment propice pour vendre son bien ?

Si vous êtes cependant, à la place du vendeur, je vous suggère de rechercher des clients potentiels au printemps. Pourquoi ? Parce qu’il y aura certainement un maximum de demande et un minimum d’offre. La concurrence sera alors moins accentuée et vous aurez le privilège d’augmenter un peu le prix de la marchandise. Ce qui signifie que vous pourrez mieux négocier les offres qui s’offrent à vous et vous obtiendrez beaucoup plus de votre maison qu’en d’autres périodes.
En effet, c’est la période dans laquelle le nombre de demandeurs est le plus élevé. Ainsi, le vendeur pourra recevoir le plus de visites, mais aussi le plus d’offres d’achat. Il aura alors l’avantage dans les possibles négociations qui viendront à lui, et aura l’assurance de vendre son bien au meilleur prix.